Publié par

Origine du frelon, d’où vient-il?

Un seul individu, une femelle originaire de Chine, serait à l’origine de la fulgurante conquête d’une partie du territoire européen par le frelon asiatique, selon les conclusions d’une étude publiée par des chercheurs français, le 24 mars dernier, dans la revue « Biological invasions ». Des résultats étonnants qui permettent de résoudre l‘énigme de la fulgurance de l’invasion de l’insecte, mais qui constituent une bien mauvaise nouvelle pour la lutte contre le Vespa velutina, véritable fléau pour l’apiculture.

Une invasion inquiétante pour l’apiculture

Le frelon asiatique est la première espèce de frelon introduite accidentellement en France. Signalé pour la première fois en 2004 dans le département du Lot-et-Garonne, cet insecte originaire d’Asie occupe désormais les deux tiers du territoire français. Il a également été repéré dans d’autres pays tel que l’Espagne, le Portugal, la Belgique, l’ Italie et l’ Allemagne. Dans les régions les plus touchées, dont le grand  Sud-Ouest, l’insecte inquiète les apiculteurs car ce prédateur d’abeilles constitue un facteur supplémentaire de déclin de leurs colonies déjà fragilisées par les parasites et les insecticides agricoles.

La preuve par l’ADN

Ce que l’on savait jusqu’à présent du frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, c’est qu’arrivé en France il y a plus de dix ans, il avait réussi à coloniser une grande partie du territoire métropolitain. Mais l’origine de cette invasion fulgurante, fatale pour les abeilles, intriguait et agitait depuis les chercheurs. Les scientifiques sont finalement parvenus à reconstruire l’histoire de l’introduction du frelon asiatique en France, grâce à la génétique, en comparant les caractéristiques de ces populations envahissantes à celles de populations issues de la zone d’origine du frelon asiatique.