Publié le

8 choses à connaître sur le frelon à pattes jaunes

Frelon a pattes jaunes

Connu sous son appellation scientifique Vespa Veluntina et plus vulgairement appelé Frelon Asiatique (ou frelon à pattes jaunes), cet insecte sévit dans la majorité du territoire français depuis 2004. Dévastant vergers et ruchers, il pose un réel problème de gestion de biodiversité et d’économie agricole. De nature agressive, il s’en prend à tout être vivant s’approchant d’un peu trop près de son nid. Animaux et être humain ont souvent été témoins de sa fureur meurtrière.

Afin de mieux lutter contre le frelon, il faut apprendre à mieux le connaître. Découvrez les 8 choses importantes à savoir sur le frelon à pattes jaunes.

1 – Origine du frelon à pattes jaunes

Cet insecte n’est pas originaire d’Europe, comme son cousin le Vespa Cabro, à la place il nous arrive tout droit de Chine. Accidentellement importé dans des poteries, il s’est depuis très bien adapté à notre climat et à nos abeilles sans défense. L’Europe est aujourd’hui en alerte contre l’invasion du frelon asiatique, car il s’implante dans de plus en plus de pays et détruit toujours plus de ruchers.

2 – Destructeur de l’écosystème européen

Le frelon à pattes jaunes prolifère à une vitesse folle et pond plus de larves que le frelon européen. Il suffit d’ailleurs de mesurer la taille des nids de frelons pour s’en assurer. Étant donné qu’il s’agit d’un insecte à l’appétit vorace, il est souvent responsable de la destruction de nombreux vergers. En se nourrissant des fruits juste avant leur récolte, il met en péril une partie de l’économie agricole de notre pays. Mais il ne s’arrête pas là, son alimentation est constituée essentiellement d’abeilles, car certainement plus faciles à chasser que ses autres proies (mouches, moustiques, etc.).

3 – Une reproduction très rapide

Ne possédant que quelques rares prédateurs en Europe (la plupart ayant été impactés par la présence humaine), le frelon asiatique peut se développer tranquillement. Il possède en outre une capacité de reproduction hors du commun. Chaque nid qui n’est pas détruit avant la fin de la saison produira 3 à 4 nids l’année d’après. En effet, la reine fondatrice peut pondre jusqu’à 100 oeufs par jour, ce qui lui permet d’assurer la survie d’une grande colonie.

4 – Identifier le nid du frelon à pattes jaunes

Difficilement perceptible, le nid du frelon à pattes jaunes se trouve le plus souvent hissé à plus de 10 mètres de hauteurs, dans un arbre et en plein soleil. Ce nid est assez imposant et peut mesurer jusqu’à 150 centimètres cubes, permettant d’accueillir une très grande colonie. Il est facilement identifiable par sa forme sphérique et sa couleur grise, résultat du mélange de bois et d’écorce broyé.

5 – Identifier le frelon à pattes jaunes

Reconnaissable entre 1000, Vespa Velutina ressemble à une grosse guêpe (ou à un frelon européen), mais de couleur noire. Le frelon à pattes jaunes porte bien son nom, puisqu’en effet il possède des pattes jaunes orangées, tout comme le bas de son abdomen et sa large tête.

6 – Piéger le frelon pour lutter contre l’invasion

Étant maintenant impossible à éradiquer de notre territoire, nous pouvons tout de même essayer de limiter les dégâts causés par le frelon asiatique. Le piégeage se retrouve être un atout plutôt intéressant s’il est réalisé correctement. Respecter les dates de pose de pièges est utiliser des appâts sélectifs sont les clés d’une saison de piégeage réussie. Le but étant de diminuer la population de frelon sans exterminer toute la flore environnante. Les meilleurs pièges à frelon sont donc ceux qui ciblent le frelon asiatique uniquement et il y en a très peu sur le marché !

7 – Détruire les nids pour prévenir du danger

La destruction des nids doit être réalisée par un professionnel désinsectiseur. Il devra porter un équipement de protection afin de ne pas succomber à la suite des nombreuses piqûres que vont lui infliger les centaines d’insectes en furies. Ne vous aventurez jamais à moins de 5 mètres d’un nid, sans quoi vous déclencheriez l’alerte et seriez assailli de tous les cotés. À titre de rappel, 1 piqûre mal placée peut suffire à tuer un Homme, restez donc le plus éloigné possible.

8 – Un nid se détruit à l’insecticide uniquement

À proscrire, tout tir à la carabine, utilisation de Karcher ou de soufre, car ces méthodes ne sont en rien efficaces. Les insectes deviendront juste extrêmement agressifs et vous fonceront dessus par centaines. La seule technique efficace est d’injecter un insecticide puissant dans le coeur du nid. Une fois les frelons neutralisés, le nid devra être enlevé afin de ne pas contaminer la faune et la flore environnante.

Le frelon a pattes jaunes (Vespa Velutina) est sans conteste une menace pour les apiculteurs, les agriculteurs et pour toute la biodiversité européenne. Si l’abeille venait à disparaître, ce serait plus de 70% de la flore qui disparaîtrait avec elle. Prenez les devant et aidez les groupes comme Piege-a-frelon.fr à lutter contre le frelon.

Publié le

Un piège à frelons, pourquoi est ce nécessaire ?

Il existe des méthodes traditionnelles pour se débarrasser des frelons (Vespa Velutina) telles que la fumée, les clous de girofle ou un récipient d’eau sucrée. Toutefois, le moyen de lutte le plus efficace reste le piège à frelons .

Constituez ce piège rapidement, car il est très facile à monter et placez-le directement à l’extérieur, vers les zones attaquées. Le piège à frelons  est surtout essentiel dans un jardin fleurie, un potager, une ferme agricole et quasi d’utilité publique pour les collectivités de nos territoires .

Pourquoi lutter contre les frelons ?

Le frelon est doté d’un dard qui inocule un venin au niveau des vaisseaux sanguins. La frelon attire par la lumierepiqûre est assez douloureuse et peut même entraîner la mort si la personne est allergique. A l’opposé des guêpes, les frelons sont attirés par la lumière, ils peuvent donc facilement envahir votre maison par une nuit d’été.

Les frelons sont particulièrement nuisibles pour les abeilles domestiques dont ils se nourrissent, détruisant leurs nids au passage. Ils se nourrissent également d’autres insectes, mais aussi de fruits et de ce point de vue, ils sont très efficaces pour ravager n’importer quel verger dans lequel on trouve des arbres fruitiers.

Les frelons constituent donc un véritable fléau pour les apiculteurs et pour les agriculteurs d’où la nécessité d’un piège à frelons pour les mettre hors d’état de nuire. Un frelon asiatique de tuer, c’est un apiculteur de sauvé !

L’utilisation du piège à frelons

Il est possible de se créer son propre piège à frelons de manière artisanale et ludique. Beaucoup d’exemples de conception sont disponibles sur internet. Leurs résultats restent variables selon leurs fabrication et ils doivent être renouvelés plusieurs fois par année.

Afin de prévenir la formation de nids de frelons, il faut neutraliser la reine fondatrice, reconnaissable par sa taille imposante qui lui a valu le nom de “Frelon géant”, avant qu’elle ne ponde des centaines de larves et construise sa colonie. Avec cette espèce invasive seules les femelles représentent un réel danger d’invasion.

La technique la plus répandue est celle du piégeage . En effet, le piège à frelons consiste à déverser un liquide sucré comme du sirop dans une bouteille en plastique. Une fois entrée, la reine ne peux pas ressortir. Mais attention, cette technique capture aussi d’autres insectes pollinisateurs comme les abeilles

L’ utilisation de pièges doit donc être fait avec précaution pour éviter de nuire aux abeilles. Il est peut être donc préférable d’ utiliser un piège et un appât à frelon adaptés et sélectif.

Piège à l'unité

18,90Ajouter au panier

Piège x5

59,90Ajouter au panier

Piège x10

99,90Ajouter au panier