Publié par

Le frelon asiatique est-il un danger ?

Faut-il craindre l'arrivée massive du frelon asiatique en Europe ?

Tete d'un frelon asiatique

Il est vrai que le climat devient de plus en plus favorable à la multiplication du frelon asiatique et plus particulièrement dans l’hexagone ! En réalité, cet insecte ravageur est arrivé aux alentours des années 2003 en France. Le frelon asiatique s’est introduit de manière accidentelle en étant transporté dans des pots en terre venant de Chine. Malheureusement, il s’est révélé que c’était une espèce grandement invasive. Premièrement découverte dans le Lot-et-Garonne, le frelon s’est installé dans cette région car il y a trouvé un climat propice à son développement, notamment autour de Bordeaux et sur la côte basque.

Un nid de frelons asiatiques à basse altitude représente un réel et un grave danger. Dans un premier temps pour les enfants, mais aussi pour les animaux ou tout simplement pour ceux qui ne savent pas ce que c’est et qui seraient un peu trop curieux. Quand on dit que la curiosité est un vilain défaut, cela prend tout son sens lorsque l’on parle de nid de frelons tueurs.

Pourquoi le frelon asiatique est-il dangereux ?

La principale raison de sa dangerosité est la quantité de dose de venin injecté à chaque piqûre du frelon asiatique. Elle est bien plus importante que celle d’une guêpe, plus profonde et bien sûr plus douloureuse. Les effets indésirables qui peuvent s’en suivre sont aussi plus importants.

Attention : en cas d’allergie, une seule piqûre mal placée (gorge, bouche et plus largement dans toute la zone de la tête) peut entraîner un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique. On compte déjà plusieurs personnes décédées suite à la piqûre de cet insecte et c’est ce qui arrive si un traitement spécifique n’est pas mis en œuvre très rapidement.

En cas de piqûres multiples (ce qui est très fréquent), il y a un risque vital important, car le venin neurotoxique et cardiotoxique va directement s’attaquer à votre coeur et à votre cerveau. Il est fortement conseillé de se faire amener chez un médecin ou pharmacien très rapidement après une piqûre de frelon asiatique. Le problème principal reste que la plupart des pharmacies ne disposent pas de kit d’adrénaline pour le traitement en urgence du choc anaphylactique. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Pharmacien sur cette triste réalité !

Frelon asiatique sur une feuille

 

Ce frelon est-il néfaste pour l'écosystème ?

Il faut savoir que le frelon asiatique est classé dans les nuisibles en Europe de l’ouest. Il cause des dégâts importants dans les vergers en dévorant les fruits et il a la particularité de s’attaquer aux abeilles pour nourrir ses larves. En effet, les abeilles butineuses constituent 80% du régime alimentaire d’un frelon asiatique en ville et 50% dans les campagnes. Même si toutes les abeilles d’une ruche ne sont pas exterminées, la prédation des frelons asiatiques les stresse énormément. Une fois qu’un frelon sera présent autour d’une ruche, les abeilles sortiront de moins en moins butiner ce qui limitera les récoltes de nectar, de pollen et affaiblira leur réserve pour l’hiver.

La propagation du frelon asiatique est une menace grave qui doit être prise au sérieux le plus rapidement possible. Pour la filière apicole et la biodiversité c’est une vraie hécatombe. En effet, l’abeille contribue à la reproduction et au développement de plus de 80% des espèces de plantes à fleurs. Outre les abeilles qui constituent sont mets de choix, le frelon asiatique s’attaque à une grande quantité d’insectes différents et notamment aux guêpes, mouches, papillons ainsi qu’aux araignées. En décimant les populations d’insectes pollinisateurs ou d’insectes chasseurs de nuisibles (tel que l’araignée par exemple) il nuit grandement à l’équilibre très fragile de notre écosystème.

Il est donc important que tout le monde commence à s’équiper de piège à frelon asiatique professionnel et efficace, afin d’empêcher la propagation de l’invasion de ce frelon. Il est également important d’utiliser un appât à frelon qui repoussera les abeilles pour n’attirer que les nuisibles. Sans l’association des deux, vous risquez ne piéger plus d’abeilles que de frelons asiatiques, ce qui serait un drame encore plus grand que la menace du frelon en elle même.