Publié par

La différence entre le frelon et la guêpe

Comment différencier le frelon de la guêpe ?

Cela semble facile de reconnaître un frelon d’une guêpe et pourtant, il n’est pas toujours aisé de les différencier. La piqûre est l’un des points communs qu’ils ont ! Pour ne plus vous tromper, identifions ensemble quelle est la différence entre le frelon et la guêpe.

La guêpe

Differiencer la guepe du frelon

En ce qui concerne la guêpe, vous pourrez l’identifier car elle possède un corps d’une couleur jaune vif, souligné par des lignes noires très prononcées. Mais la principale différence entre le frelon et la guêpe réside dans leur taille. Pas très grandes, les guêpes mesurent entre 14 et 20 mm. Vous pourrez également remarquer que le thorax est bien démarqué de l’abdomen. C’est d’ailleurs grâce à cela qu’on leurs doit la célèbre expression « avoir une taille de guêpe ». Comme l’abeille, la guêpe à un vol peu bruyant. Pour constituer son nid, la guêpe va essentiellement utiliser des écorces de bois qui vont être consolidé avec la salive pour le renforcer. Une fois sec, le résultat va avoir l’apparence d’une pâte de papier de couleur grisâtre qui sera très résistante à l’eau et en forme d’ovale. Attirées par la nourriture sucrée, si elles sont en trop grand nombre, elles peuvent devenir un réel danger. Les piqûres étant inoffensives pour l’humain hormis chez les personnes allergiques, elles restent tout de même très douloureuses.

Le frelon

Concentrons-nous à présent sur le frelon, dont le palmarès de l’agressivité lui revient sans hésiter. Depuis 2003, cette espèce nuisible à migré en France. Les nids de frelon ne cessent d’augmenter chaque année, il est donc important de s’en débarrasser dès l’apparition du premier nid. Beaucoup plus dangereux que la guêpe, il peut être très utile de s’informer sur cette espèce avant de vouloir passer à l’action.

Jusqu’à trois fois plus gros qu’une guêpe, le frelon à des pattes jaunes et un corps qui se caractérise par une couleur noire prédominante, entourée d’une bande jaune orangée. Lorsque le frelon vous pique, il ne perd pas son dard et peut donc répéter son geste à plusieurs reprises jusqu’à épuisement de sa poche à venin. La piqûre du frelon est très douloureuse, voire mortelle sur une personne étant allergique. En effet, le dard peut vous perforer la peau et plonger jusqu’à 5 mm de profondeur ! Très menaçant pour l’homme, il est fortement conseillé de faire appel à des professionnels pour détruire les nids. Destructeur de ruches d’abeille, il s’en nourrit, malgré qu’elle soit déjà en voit d’extinction dans plusieurs pays dans le monde.

Comment lutter contre le frelon et la guêpe ?

Comme vous l’avez vu, la différence entre le frelon et la guêpe est vraiment infime. L’un étant tout de même plus mortel que l’autre. Pour pouvoir se défaire de ces nuisibles, il va falloir être prudent et employer les bons moyens pour éviter tous les dangers. En effet, il ne faut pas croire qu’armer d’un insecticide et protégé d’une tenue spécifique ou de la tenue classique de l’apiculteur vous allez gagner contre ces ennemis. Vous pourrez également fabriquer tous les pièges et appâts possible, vous n’éliminerez qu’une infime partie de la colonie. Il vous faudra en plus de cela répéter l’opération à plusieurs reprises pour arriver à vos fins, ce qui peut être vite décourageant. Doté d’une efficacité prouvée par les professionnels, le piégeage de chez piege-a-frelon.fr vous garantit une capture massive de ces insectes dangereux pour vous et vos récoltes. Afin, d’augmenter vos prises et agir en toute sécurité, vous pouvez ajouter un appât sélectif composé uniquement de produits naturels qui n’attire pas les abeilles et donc qui reste entièrement écologique. Grace à sa facilité d’entretien et son plastique anti-UV une fois vos pièges posés, vous n’aurez plus à vous en soucier.

Crédit photo : David Hablützel