Publié le

Que mange le frelon asiatique ?

que mange le frelon asiatique

Le frelon (Vespa velutina) est un prédateur essentiellement carnivore. Même si on le retrouve parfois sur les fruits trop mûrs, au début de sa vie ce n’est absolument pas un insecte omnivore. La variété de proies qu’il a à son actif est très vaste, mais il a un fort penchant pour les abeilles européennes, ce qui pose un réel problème écologique. Piège-à-frelon.fr vous propose une liste non-exhaustive de ce que mange le frelon asiatique :

  • Abeilles
  • Papillons
  • Chenilles
  • Criquets
  • Sauterelles
  • Guêpes
  • Mouches
  • Araignées
  • Cadavres d’animaux

Une fois adulte, que mange le frelon ?

Lorsque le frelon arrive à taille adulte, il se nourrit uniquement de liquides sucrés durant le restant de ses jours. Ainsi, le nectar, le miel, le miellat et la chair de fruits mûrs deviendront son nouveau régime alimentaire, c’est à ce moment là qu’il passe dans la catégorie des omnivores. Il se peut qu’il continue de tuer les abeilles afin de récolter leur miel si savoureux. Ce phénomène est très problématique puisque seulement quelques frelons asiatiques suffisent à détruire une ruche d’abeilles tout entière.Grâce à ses fortes mandibules, il les décapite toutes une par une, sans même prendre le soin de les manger.

Réglementation sanitaire face au frelon asiatique

La réglementation relative aux dangers sanitaires pour les espèces animales est suivie par le ministère de l’Agriculture et décrit l’arrêté suivant :

“Le frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) est classé au niveau national dans la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie pour l’abeille domestique (Apis mellifera) sur tout le territoire Français (arrêté du 26 décembre 2012). Ce classement implique que l’élaboration et le déploiement d’une stratégie nationale de prévention, surveillance et lutte vis-à-vis de ce danger sanitaire est de la responsabilité de la filière apicole, l’État pouvant apporter son appui sur le plan réglementaire notamment en imposant certaines actions de lutte aux apiculteurs pour favoriser la réussite de la stratégie. Au regard des dispositions de l’article L.201-8 du CRPM, ces opérations, réalisées par les Organismes à Vocation Sanitaire désignés par le préfet de département, sont à la charge des apiculteurs.”

Quels sont ses prédateurs du frelon ?

Les principaux prédateurs qui mange le frelon asiatique sont majoritairement des oiseaux, car ils sont résistants au dard de ce type d’insectes. Les principaux “frelonivores” sont :

  1. Le guêpier Européen : cet oiseau porte très bien son nom puisque son alimentation est constituée essentiellement de guêpes et de frelons, même s’il ne rechigne pas à déguster quelques mouches ou libellules sur son passage.
  2. La pie grièche écorcheur : les sources d’alimentation principales de cet oiseau sont les insectes. Si elle croise un frelon sur son passage, elle n’en fera qu’une bouchée. Elle n’est pas aussi efficace que le guêpier, car son régime alimentaire est très vaste (insectes, mais aussi divers petits mammifères).
  3. La mésange : c’est lors de la période de reproduction que cet oiseau se nourrit essentiellement d’insectes de grandes tailles. De plus, il est indispensable à la lutte contre le frelon asiatique, car sa période de reproduction se situe au printemps, pile au moment où les reines frelons sortent de leur hibernation.
  4. La bondrée apivore : le plus gros prédateur du frelon, mais aussi le plus rare, est sans aucun doute la bondrée apivore. Cet oiseau est capable de décimer une colonie de petite taille en un rien de temps. Étant résistante aux piqûres, elle ne craint pas les contre-attaques mortelles de ses proies. Elle possède en effet une carapace complète faite de plumes rigides. La bondrée s’attaque également (mais plus rarement) aux guêpes et aux abeilles, ce qui lui vaut son nom d’apivore.

Les oiseaux qui mangent les frelons sont pour la plupart des migrateurs, ils ne sont donc pas présents sur le territoire toute l’année. C’est pourquoi le seul moyen efficace pour stopper la prolifération du frelon asiatique est le piégeage.